Culture de la vigne

1072 250pxLa majorité de mes vignes poussent en coteaux, dont certaines en très forte pente ce qui limite la mécanisation et accentue les problèmes d’érosion. Dans les parcelles les plus pentues l’ensemble des travaux sont réalisés manuellement.

Je possède aussi quelques vignes où la mécanisation est possible. Sur celles-ci je pratique un labour en automne ou au printemps. Ce travail permet d’aérer les terrains et d’aider les racines à puiser les minéraux au plus profond du sol.

Sur d’autres parcelles, les rangs sont enherbés afin de limiter l’utilisation de désherbants et de maitriser la vigueur de la vigne. Une taille courte et rigoureuse est réalisée afin de contrôler la vigueur de la vigne ce qui permet aussi de maitriser les rendements. La région beaujolaise a la plus forte densité de plantation de France (10 000 pieds/hectare) ce qui rend la mécanisation très difficile. La taille en gobelet fait que les pieds sont bas ce qui limite le passage d’outils pour le travail du sol.

locationGSC